Oubli ? | Changer ?
 
 
 
 
 
 
 
 

LA CIMUVISA SE MOBILISE CONTRE L’EPIDEMIE DU VIRUS EBOLA EN AFRIQUE OCCIDENTALE ET CENTRALE


Mot du Coordonnateur de la CIMUVISA

 

La CIMUVISA ( Coopération Internationale pour la Médecine d'Urgence et les Vigilances Sanitaires en Afrique) est une Association loi 1901 à but non lucratif, Agréée depuis sa Création en 1996 par l' Assistance Publique Hôpitaux de Paris ( AP-HP )  C'est une ONG Scientifiquet de Solidarité Internationale, pluridisciplinaire et transversale à Objectifs Pédagogiques, Humanitaires et de Partenariats Sanitaires NORD- SUD et SUD-SUD pour un Projet Intégré de Formation - Maintenance des Equipement, de Recherche et d''Accès aux Soins de qualité et de sécurité dans les Pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique ( ACP) à contraintes multiples, notamment démographiques, socio-sanitaires et économiques.

 

Cette stratégie participative , collaborative et coordonnée de mutualisation et d'harmonisation en Equipes, inscrite dans la duréedoit apporter une valeur ajoutée  au transfert adapté  des sciences et technologies de la santé en cohérence avec les réalités du terrain et les priorités sanitaire locales. La concrétisation de ces objectifs par l' amélioration des SYSTEMES DE SANTE de chaque pays concerné , de la conception, à la réalisation , maintenance et suivi devrait permettre une PRISE EN CHARGE SUR PLACE DES URGENCES VITALES.  
 
Les Maladies Transmissibles gravissimes plus que jamais d'Actualité (Paludisme, Sida, Tuberculose, Epidémies émergentes dominée par le Virus Ebola) ne doivent pas nous inciter à sous-estimer  les Maladies non Transmissibles dominées par les Traumatismes et les  Affections Cardio-vasculaires acquises ( AVC , Infarctus cardiaques, Obésité morbide,  Morts subites des sujets jeunes, complications de l' Hypertension Artérielle  et des multiples facteurs de risque) ou congénitales.

 

Face à ces  multiples défis, seule une prise en compte intégrée de ces deux groupes de fléaux sanitaires ,  peut permettre à tous les ACTEURS que vous êtes , par une Approche Partenariale  inclusive ( scientifique,  Institutionnelle publique  et privée, Universitaire,  Associative) , de garantir la continuité des soins pour le maintien de la CHAINE DE SURVIE de la base au sommet de la pyramide sanitaire  . dans une dynamique Régionale d'harmonisation et de mutualisation des ressources humaines, financières et matérielles à défaut de standardisation. Ces impératifs sont incontournables pour minimiser les écueils et multiples Contraintes de l'absence de Couverture Sociale Généralisée ,  des Evacuations Sanitaires ( EVASAN ) et des Prises en Charges à l'Etranger 
 Concernant  l'Epidémie à Virus EBOLA, elle sévit  particulièrement en Afrique Occidentale : au 4 Novembre 2014,   plus de 13500 cas et près de  5000 décès selon l'OMS.

 

Les 3 Pays les plus touchés sont : Le Libéria, la Guinée et la Sierra Léone. Le Nigéria, le Sénégal et le Mali beaucoup moins touchés ne comptent à ce jour aucun cas sur leurs territoires . L' Afrique Centrale ( République Démocratique du Congo est également touchée à un degré moindre par  un autre type de virus EBOLA en voie d'éradication.

 

Le Professeur  Dominique SALMON, Infectiologue au Groupe Hospitalier Cochin (  AP-HP) est Consultante et  Expert  de CIMUVISA pour l' Epidémie à Virus EBOLA ( et pour la lutte contre le Sida au Togo depuis 2003 dans le compte de PROJET ESTHER TOGO. Avec son soutien et celui de ses collaborateurs,  , la CIMUVISA  diffuse sur son site ( www.cimuvisa.org ),  des informations de PREVENTION , de Sensibilisation  , de Communication et de Veille Sanitaire sur l'Epidémie à Virus EBOLA , en particulier par des mesures de protection du personnel de santé exposé au risque de contamination ( pj ).

 

Plus récemment le 06 novembre 2014, une Session Extraordinaire des  Chefs d'Etat et de de Gouvernement de la CEDEAO ( Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest ) s'est tenue à Accra au GHANA, sous la Présidence de de SEM John Dramani MAHAMA, Président de la République du GHANA, Président en Exercice de la CEDEAO,  afin de renforcer les mesures de prévention et de riposte face à l' Epidémie ( en pj le Communiqué Final  CEDEAO). La Conférence a désigné S.E.M. Faure  Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise pour superviser le processus de riposte et d'éradication du virus EBOLA en Afrique de l'Ouest. : Création d'un Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies Infectieuses et Renforcement de la Recherche en cours  en Afrique de l'Ouest pour le développement des v, accins . LA CIMUVISA se réjouit de cette nomination du Chef de l'Eta Togolais et compte sur sa détermination à éradiquer ce fléau aux lourdes conséquences humaines et économiques très défavorables au développement du Continent Africain.

 

Cordialement


Dr Pitchaki Frédéric HEMOU
Coordonnateur de la CIMUVISA et de la Fondation Hemou CIMUVISA-ACP
www.cimuvisa.org

 

[Questionaire] [Documents] [fondation]
 

 
Dernière modification : 30/06/2015